top of page

Des jeux et des hommes

Qui n'a jamais vécu un clash, petit ou grand, avec un membre de sa famille, un pote, un collègue, un boss ? Levez la main que je vous vois.


On ne peut pas contrôler le comportement des autres, ...

Évidemment on est tous concerné.

Vous savez pourquoi ça arrive ? Non, non, ce n'est pas parce que la personne en face de vous est arrogante, insensible, à l'ouest, pas d'accord avec vous et j'en passe. Ça c'est le premier reflex, accuser l'autre. Alors qu'en fait ça parle de vous. Oui, ouvrez votre canal humilité et accueillez votre responsabilité.

En fait l'autre vous rend service ! Quoiiiii ????

Oui, on a tendance à se réfugier derrière nos méconnaissances et on s'imagine une réalité qui nous convient.

On rentre dans la psychologie là et les jeux psychologiques. Nous connaissons les mots, pouvons les interpréter, c'est le langage parlé. Il y a les mouvements, postures, on parle du langage corporel puis il y a un langage qui passe plutôt inaperçu: les inconscients se parlent.

Si si, je vous invite à observer.

Si vous voulez creuser chercher analyse transactionnelle, Eric Berne, triangle de karpman.

Bon qu'est-ce qui nous intéresse là ?

C'est de ne plus avoir de clash, d'avoir des relations harmonieuses avec autrui, d'adulte à adulte, bienveillantes. Ça vous tente ?

Et comment on fait ça ? Eh bien on va aller voir les jeux psychologiques actifs dans la relation avec votre 'ennemi/ami'. Et on va décoder, chercher votre intention derrière tout ça. C'est là que l'humilité est de mise car vous serez face à vous même. Quelle blessure avez vous en vous et a besoin de se clash pour se nourrir ?

Le premier reflex c'est de rejeter ce qui vient car l'idée que nous pouvons chercher le conflit pour faire vivre certaines de nos blessures, c'est dur à croire. Et quand ça bug, ça tillte, la magie s'opère. En fait, quand on met en lumière une zone d'ombre eh bien la guérison se déclenche et le jeu psychologique en cours avec votre ennemi/ami s'arrête.

Vous voulez essayer ?



Posts récents

Voir tout
bottom of page